Astuces et conseils pour optimiser les frais d’entretien de votre piscine

shutterstock_90281131_AlliancePosséder une piscine est une chance, mais lorsque vous calculez ce qu’elle peut vous coûter sur une année, c’est toujours effrayant. Quelques actions et astuces simples vous permettront toutefois de réduire considérablement les coûts d’entretien de votre piscine. Respectez notamment ces deux règles d’or : procédez à un bon hivernage et prenez soin de votre piscine toute l’année et pas uniquement en été.

Une piscine, c’est comme une voiture : ça demande de l’entretien et ça s’use au fil des ans. Les réparations sont donc inévitables. D’autre part, l’usage que vous ferez de votre piscine déterminera les coûts d’entretien. Une famille de 4 enfants s’investira davantage dans la propreté de l’eau qu’un couple qui y nage une demi-heure 3 fois par semaine. Il y a toutefois quelques règles d’or à respecter.

Onderhoud2Chauffage Isolation
En dépit du réchauffement du climatique, nous ne jouissons toujours pas d’un climat méridional. Par conséquent, nos nuits sont très fraîches, même en été. Une bonne isolation est dès lors incontournable pour conserver autant que possible la chaleur de l’eau. Vous allez prochainement faire construire une piscine ou procéder à une rénovation approfondie de votre piscine existante ? Investissez dans ce cas dans une bonne isolation du sol et des parois. La chaleur se perd toutefois aussi via la surface de l’eau. Voilà une bonne raison pour couvrir votre piscine tous les soirs. Si vous ne le faites pas, vous perdrez chaque nuit les degrés accumulés durant la journée… Idéalement, il est également préférable de laisser la piscine couverte en journée, lorsqu’elle n’est pas utilisée. Si votre budget le permet, choisissez un volet solaire roulant. Lorsqu’elle est déployée, cette couverture chauffe l’eau de votre piscine grâce à la chaleur du soleil.

Collecteur solaire
En Belgique, 95 % des piscines sont chauffées. La plupart avec une pompe à chaleur. Cela aura toutefois un impact sur votre facture d’énergie. L’installation d’un collecteur solaire (supplémentaire) pourra dès lors être une solution intéressante. Un collecteur solaire se compose de tuyaux étroits dans lesquels circule l’eau de votre piscine. Celle-ci est chauffée gracieusement par le soleil. Les collecteurs solaires s’installent sur les toits plats, contre un mur ou à un endroit ensoleillé du jardin. L’installation d’un collecteur solaire est un investissement supplémentaire, mais l’avantage est que l’eau se réchauffe progressivement à mesure que le soleil devient plus intense. Une fois que la saison des baignades commence, votre eau est plus rapidement chauffée. Vous souhaitez néanmoins opter pour une pompe à chaleur ? Utilisez le chauffage de votre piscine de manière réfléchie. Une pompe à chaleur n’est pas un procédé de chauffage rapide ! Vous devrez compter au minimum 24 heures pour amener l’eau de piscine à température ! Veillez également à ce que votre eau ne se refroidisse pas trop lors des journées plus fraîches afin de ne pas devoir chauffer intensivement ensuite.

Pages : 1 2 3 4 5